top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurIkigai

Retour sur le workshop "Serious games : Paris Saclay joue le jeu"

Lundi 6 février 2023, Ikigai est intervenu au workshop « Serious game : Paris-Saclay joue le jeu » qui a réuni une cinquantaine de participants venus découvrir des pratiques de ludopédagogie développées au sein de l’Université Paris-Saclay.



Une dizaine de présentations courtes ont permis d’illustrer la diversité des initiatives dans ce domaine et ont servi de support à des échanges à la fois fournis et fructueux avec l’assistance. La simulation, les jeux de rôle mais aussi les dispositifs d’accompagnement au développement de la gamification des enseignements au sein de l’Université Paris-Saclay ont été au cœur de cette rencontre.


Le format retenu a été plébiscité par les participants qui y ont vu une occasion de découvrir tout un panel de pratiques pédagogiques : « J’ai bien aimé avoir en peu de temps une idée générale de tout ce qui est fait en matière de jeux sérieux. Cela m’a donné des idées… ». Ce nouveau rendez-vous, proposé par la Direction de l’Innovation Pédagogique, devrait revenir en février 2024.

 

Vidéos des intervenants


La pratique de la simulation dans l’enseignement médical : place des jeux sérieux par Dr Antonia Blanié (Centre de simulation LabForSIMS Faculté de Médecine Paris)

La formation des professionnels de santé par la simulation se généralise avec pour objectif « jamais la première fois sur le patient ». En plein essor, le jeu sérieux représente un outil pédagogique intéressant et efficace. Depuis 2012, le centre de simulation LabForSIMS de la Faculté de Médecine Paris Saclay (Bicêtre) forme les professionnels de santé en formation initiale et continue.


 

Uptale, une solution abordable pour l'immersive learning par Benjamin Baatard et Marie Debacq (AgroParisTech)

Uptale est une solution d'immersive learning abordable tant sur l'aspect financier qu'au niveau de la facilité de prise en main. Nous vous présenterons rapidement les grands principes de la solution et de son interface ainsi que les diverses possibilités de création à travers un exemple de réalisation.


 

Un dispositif de soutien financier au développement de jeux sérieux par Romuald Drot et Lionel Husson (Direction de l’Innovation Pédagogique)

Depuis 2022, l’Université Paris-Saclay affiche une politique volontariste de soutien aux projets pédagogiques en lien avec la ludopédagogie. Un volet des appels à projets est consacré à cette thématique. Nous présenterons une rapide revue des projets en cours de développement.


 

Prototyper des jeux pédagogiques en s'appuyant sur les ressources de l'institut Villebon - Georges Charpak ? par Valentine Duru et Jeanne Parmentier (Institut Villebon – Georges Charpak)

Depuis plusieurs années, l'institut Villebon - Georges Charpak prototype et développe des jeux pédagogiques. Nous vous partagerons les ressources produites que vous pouvez reprendre et réutiliser gratuitement pour vos enseignements, puis vous présenterons le Centre d'Expérimentation Pédagogique dans lequel vous pourrez venir déployer votre créativité en prototypant plus de jeux encore pour vos étudiant.es.


 

De la conception d'un jeu de cartes à sa digitalisation : genèse, intérêts pédagogiques et enjeux par Valentine Duru (Institut Villebon – Georges Charpak) et Jonathan Piard (ENS Paris-Saclay)

Né du souhait d'un enseignant de chimie de l'ENS Paris-Saclay et de l'Institut Villebon - Georges Charpak, le jeu de cartes intitulé Chemline (inspiré du jeu Timeline) est aujourd'hui utilisé dans plusieurs formations de l'Université Paris-Saclay (L3, Agrégation) pour différentes thématiques. Le concept étant aujourd'hui éprouvé en chimie et très simple à mettre en œuvre. L'Institut Villebon-Charpak et l'ENS souhaitent étendre la mécanique de ce jeu à d'autres disciplines et niveaux et permettre à tout.es enseignant.es de pouvoir créer son propre jeu.


 

Exemple de mise en place d’un escape game pour favoriser les apprentissages par Jeannie Bisson et Romuald Drot (Direction de l’Innovation Pédagogique)

L’utilisation du ressort du jeu en équipe peut permettre de contourner certaines difficultés ou réticences des apprenants. Nous prendrons l’exemple d’un jeu immersif (escape game) initialement développé pour la formation des enseignants mais dont l’approche est parfaitement transposable aux apprentissages de nos étudiants.


 

Mise en place de serious games à l’UFR de pharmacie pour et par les étudiant.es par Marie-Sophie Noël-Hudson (Université-Paris Saclay – Faculté de pharmacie)

Quel que soit le niveau d’études, les serious games constituent un outil pédagogique qui permet l’amélioration de l’apprentissage. De la remédiation, à la mise en situation professionnelle en passant par le développement de serious games par les étudiants eux-mêmes, il est maintenant possible de développer des jeux à façon avec des logiciels relativement simples à maîtriser.


 

Opérationnaliser la résilience dans la gestion des risques : l'apport des jeux sérieux par Charlotte Heinzlef (Université de Versailles Saint Quentin en Yvelines)

Dans le domaine de la gestion de crise, au-delà des connaissances théoriques, tout un panel de compétences clefs est nécessaire pour élaborer une réponse adéquate. Les jeux sérieux permettent de développer ces savoir-être. Nous présenterons deux prototypes de jeux sérieux, développés et testés auprès d'étudiants spécialisés en Adaptation au Changement Climatique.


 

Ikigai - Une nouvelle génération de jeux pédagogiques au service de l'intérêt général par Thomas Planques (Directeur créatif chez Ikigaï Games for Citizens)

Ikigai est un consortium national de l'enseignement supérieur qui développe un portail de jeux éducatifs adossés à la recherche. Il propose le développement de jeux de qualité alignée avec les attentes du public à coût optimisé grâce à la mutualisation des productions, et les outils associés pour mesurer et étudier l'activité des apprenants et personnaliser les contenus pour les enseignants.






Comments


bottom of page